Comment devenir productif en PASS ?

⏳ : 9 minutes
Temps de lecture : 9 minutes

En PASS : environ 20% des étudiants réussissent

Une seule personne sur 5 va réussir.

Cette personne n’est pas un génie.

  • 🕒 Elle a 24h dans la journée comme toi 
  • 😴 Elle dort la nuit comme toi 
  • 💻 et parfois, elle a même le temps de regarder Netflix comme toi 

Alors qu’est ce qu’elle fait de différent pour réussir ?

T’as pas besoin de souffrir et bosser 14h par jour pour réussir le PASS. Le meilleur moyen pour gagner des places au classement c’est de devenir productif.

Pour ça, tu dois :

  • 😎 Etre obsédé par le fait de travailler intelligemment.
  • 🔥 Canaliser tes efforts pour te créer une routine.
  • ♻️ Et optimiser cette routine inlassablement.

Sommaire de l'article

I. 😣 Pas besoin de souffrir pour réussir le PASS

≠ Ta souffrance ne prédit pas tes résultats.

Quand l’année commence : très vite, tu croules sous les cours.

Donc qu’est-ce que tu fais ?

Tu travailles + :

  • 🌙 Tu révises le soir.
  • 🥗 Tu réduis la pause à midi.

Mais quand t’es déjà à fond et que la pile de travail continue de grossir…

A ce moment , c’est facile de tomber dans la surenchère.

  • 😪 Dormir moins pour travailler +
  • 😩 Pas prendre de pauses du tout.

Mais en faisant ça, tu vois que ton classement chute.

Et pourtant tu persévères. Pourquoi ?

⏱️ Le temps de travail ne garantit pas pas la productivité en PASS

On a hérité de l’âge industriel la pensée que :

Temps de travail = Productivité.

C’est vrai quand t’es un ouvrier chez Ford en 1920. Là OK, ton temps et ta productivité sont liés.

Mais en PASS, ça fonctionne pas comme ça.

Attention. Nous fait pas dire ce qu’on a pas dit.

Il faut travailler beaucoup pour réussir son année.

« Personne ne réussit le PASS en travaillant 5 heures par jour. »

⌛ ton nombre d'heure est limité

T’as beau travailler plus que les autres, tu feras quoi ?
1 heure de plus par-ci par-là ? Ce sont des gains faibles, et ça sera difficile de créer une vraie différence avec la concu.

📉 Mais surtout tes rendements horaires sont décroissants

Les premières heures de ta journée : tu seras chaud patate.

Mais plus la journée la journée avance et moins t’es efficace.

A la la 12ème heure : t’apprend plus rien. Et surtout que tu te crames pour le lendemain.Ton cerveau n’est pas une machine. Et il a besoin de repos pour assimiler les connaissances.

T’as beau travailler des centaines d’heures. Si tu n’es pas efficace, ça sert à R.

Au fond, ton levier pour réussir ton année. C’est d’augmenter ta qualité de travail.

II. 👌 Comment mieux travailler en PASS ?

Voici quelques exemples où tu mises sur la qualité de travail. Tu bosses autant, mais bien mieux :

  • 👁️ Justine « révise » son cours mais en fait elle est sur Tik-ToK. Sur une heure de travail : à peine 20 minutes sont productives. → Alors que toi tu enchaînes les chapitres en restant concentré des heures d’affilés.
  • 🧠 Philippe essaye d’apprendre son cours mais il relit les mêmes phrases comme un robot. → Pendant ce temps : toi, tu utilises la mnémotechnie. Avec moins d’efforts : tu mémorises ton cours plus vite, et de manière intuitive.

Check cet article pour lire les conseils de Florian Manicardi, Champion de France de mémorisation !

  • 📅 Jordi a une grosse pile de cours qu’il est censé réviser. Le matin, il prend un cours au hasard pour bosser dessus. Problème : ça fait 3 jours qu’il est bloqué sur le même cours et qu’il n’a pas touché au reste de la pile.

    → Alors que toi, t’as fait ton planning le matin même. Aujourd’hui, tu sais exactement quels cours tu vas bosser, et tu utilises la répétition espacée pour les retenir sur le long-terme.

Et clique ici si tu veux apprendre à réviser efficacement tes cours avec la Méthode des J !

Si tu combines les mesures comme celles-ci : petit à petit, ces gains vont s’accumuler pour doubler voire tripler ta productivité.

Sur papier, ça a l’air simple.

Spoiler, ça l’est pas 🙃

Il y a 2 raisons :

😩On a accumulé trop de mauvaises habitudes depuis le lycée

Les addictions au téléphone, aux réseaux, à Netflix… Ca nous dézingue le cerveau. 5 minutes après avoir commencé à travailler, on finit sur YouTube…

Et ces conneries sont comme la cigarette, il ne suffit pas de savoir que c’est mauvais pour arrêter, alors on reste prisonnier de ces mauvaises habitudes pendant des années.

❌ Notre approche à la progression est mauvaise

On pense qu’on y arrivera enfin le jour où on sera vraiment motivé !

Mais ce jour ne viendra jamais parce que notre motivation est instable.

Dans les périodes où on est motivé, tout roule :

→ On fait des plannings. 📆 → On fait des carnets d’erreurs ❌ → On arrive à se concentrer toute une matinée. 👁️

Dans ces moments on retrouve l’espoir de réussir ! C’est la fête ! (enfin pas vraiment)

Mais 3 jours après : tout fout le camp.

→ On se couche trop tard alors on est épuisé 😩 → On perd des journées entières à procrastiner sur les réseaux. 🤳 → Et on se met à penser qu’on est un loser complet… 😖

Si ton étoile du Nord, c’est ta motivation : t’es condamné à alterner entre tout et rien.

La solution ici, est de rayer le mot Motivation de ton vocabulaire.

Pense plutôt en termes de discipline et d’habitudes.

III. ⏰ Comment se créer une bonne routine de travail en PASS ?

♻️ Créé toi de bonnes habitudes !

La discipline, c’est ce qui permet de faire des tâches difficiles. C’est ta volonté.

En PASS, tu vas de voir l’utiliser à fond parce que rien ne sera naturel.

  • 👁️ travailler des journées concentré
  • 📅 créer des plannings de révisions
  • 🧠 mémoriser efficacement tes cours
  • 🍸 prendre des pauses à des moments judicieux

Alors au début ça sera dur.

Mais quand tu les auras suffisamment répétés. Ils vont devenir des habitudes.

T’as pas besoin de volonté pour suivre une habitude. t’as pas besoin de volonté pour brosser les dents.

Alors à la question…

Comment tu fais pour travailler intelligemment 9 à 12h par jour ?

La réponse est : pas besoin d’être un cyborg. Il suffit de se construire une routine de travail productive dans laquelle tu fais ça naturellement.

📈Profite de l'effet cumulé

Quand ta journée n’est plus qu’un empilement de bonnes habitudes : c’est comme si t’étais en mode pilote automatique. Sans trop forcer : tu accomplis beaucoup.

Et ça te fait gagner ENORMEMENT de places au classement.

Regarde pourquoi :

En P1, t’as environ 240 jours de travail.

Mettons que parce que tu travailles mieux : tu révises 1 cours de plus que les autres chaque jour.

Avec l’effet cumulé, sur toute l’année ça fait 240 passages sur tes cours en plus.

effet cumulé

Maintenant quand tu sais qu’il suffit d’un ou 2 QCM pour gagner des dizaines de places. Check ce que dit Jean Chazal, doyen de la faculté de Médecine de Clermont Ferrand :

« Il faut être une bête intellectuelle, les étudiants deviennent meilleurs chaque année. […] On est monté à 60 questions, mais certains étudiants avaient 20/20, donc on est monté à 77 questions puis à 80. »

A ton avis : combien de bonnes réponses supplémentaires tu peux avoir avec 240 révisions de cours en plus dans les pattes ?

Du coup ta mission, c’est de :

  1. Construire cette routine de travail productive
  2. Et l’optimiser à fond : le plus TOT possible.

Mais là encore : plus facile à dire qu’à faire

En PASS, t’as 150 paramètres à gérer

Entre :

→ les cours à la fac. → Les révisions. → Tu dois gérer ton sommeil → gérer les colles et des concours blancs. → Trouver du temps pour te reposer → Ton appart → Tes repas et tes courses si tu vis seul.

Alors que ta volonté, elle est limitée.

Du coup tu subis les évènements, et t’as du mal à construire les habitudes que tu veux…

Alors comment se construire une routine productive STABLE quand t’es tout le temps dans l’urgence ?

IV. ❌ Notre système de progression en PASS

Comment des procrastinateurs sont rentrés en médecine ?
Malgré les distractions, la pression et le doute...

Ta volonté est trop précieuse pour être gâchée. Alors il faut la canaliser sur les actions clés qui vont te rapporter gros en termes de productivité.

Donc quelles sont les actions clés qui font la diff ?

Difficile de le savoir quand t’es tout le temps en PLS !

C’est pour ça que, peu importe à quel point t’as l’impression d’être sous l’eau, il faut toujours prendre de la hauteur au moins une fois par semaine.

On progresse en apprenant de ses erreurs.

  • ❌ On identifie ce qu’on fait mal.
  • ✅ Et on apporte une solution…

Sans ce temps de réflexion, pour corriger ses erreurs, on stagne des mois avec des problèmes qui minent notre classement.

Regarde, c’est comme pour apprendre à conduire

  1. Tu peux passer des mois et des mois à faire de la conduite accompagnée sans progresser. Ton daron, il est à côté, il s’en fout, il te corrige pas. Tu fais 1500 km mais t’es toujours aussi nul.
  2. Ou alors, tu peux être prêt pour le permis en 20h avec un moniteur qui te corrige sans relâche.

En PASS : il faut choisir l’option du moniteur.

Se corriger aussi souvent que possible.

Le truc est que quand quelque chose ne va pas : on a tendance à fuir la réalité plutôt que l’accueillir à bras ouverts.

Alors pour progresser rapidement : il te faut un système.

⚙️Le système pour progresser

Voici celui qu’on utilise avec nos étudiants dans notre formation, la Méthode PASS / LASS

Il se compose de 2 parties :

  1. Un bilan de la semaine à faire chaque dimanche
  • où tu diagnostiques tes problèmes de la semaine écoulée
  • puis tu choisis quelles habitudes créer ou supprimer pour les résoudre.
  1. Un plan de la journée à faire chaque matin
  • Tu relis la liste de tes problèmes
  • Et tu te concentres sur les actions clés qui vont te rendre plus productifs.
  • Et tu répartis tes tâches au fil des journées.

Avec ce système,

  • tu gagnes du temps en t’organisant mieux chaque jour 🕒
  • tu restes stable même dans les périodes difficiles. 📊
  • et tu construis ta routine petit à petit en créant de bonnes habitudes. ⚙️

Le mot de la fin

Peut-être qu’aujourd’hui t’as pas confiance en tes capacités.

Et tu te demandes même si c’est possible.

Mais garde en tête en une chose :

Ta marge de progression est énorme. Et ceux qui ont réussis là où tu veux aller : n’étaient pas plus intelligents que toi.

Chez Hermione, on a vu passer des centaines d’étudiants qui ont réussi.

Et t’inquiète pas : si eux l’ont fait, tu peux le faire aussi.

Tu pourrais aussi aimer...